Institut de formation en Thérapie Existentielle

Devenir thérapeute, c’est décider de prendre soin de l’être, dans toutes ses dimensions : somatique, psychique, émotionnelle et spirituelle.

Dans la thérapie existentielle proposée par l’Approche PEARL les personnes qui viennent en psychothérapie ne sont pas considérées comme « malades » mais comme en perte de repères par rapport à leur vie. Et quand une personne est perdue ou en questionnement, la dernière chose dont elle a besoin pour se responsabiliser et exercer sa liberté est qu’on vienne lui expliquer qu’elle est malade, dysfonctionnelle ou incapable. Ce dont elle a besoin selon nous est de recevoir de l’aide pour investiguer son territoire, (re)trouver son Nord et décider ensuite de la route à prendre.

Notre approche de la psychothérapie s’inscrit dans le courant humaniste et existentiel de la psychothérapie, qui insiste sur l’importance de l’expérience subjective de la personne, et où le thérapeute se préoccupe davantage de la croissance positive de la personne que de la pathologie ou du « symptôme ». L’accent est donc mis sur l’existence de la personne plutôt que sur sa personnalité, le but étant de l’aider à identifier sa façon personnelle de relever les défis que la vie lui propose pour qu’elle puisse retrouver sa propre voie.

Formation à la psychothérapie humaniste et intégrative

A l’Approche PEARL, nous préférons parler de « thérapie » existentielle que de psychothérapie existentielle pour marquer à quel point il nous semble important de mettre l’accent sur la vie que mène un individu, sur sa manière d’exister dans un monde avec d’autres personnes, en relation avec un environnement naturel et matériel, dans un univers d’idées et de valeurs, et pas simplement sur le fonctionnement de son psychisme, comme le propose la notion de « psycho » thérapie.

Une thérapie existentielle se concentre non seulement sur ce que la personne a dans son esprit, mais aussi sur ce qui existe entre elle et les autres personnes : entre elle et le monde politique, entre elle et son environnement culturel, sa famille, son histoire, son avenir… Il s’agit d’accompagner une personne dans un processus de réflexion sur ses objectifs et intentions ainsi que sur son positionnement général envers la vie.

L’Approche PEARL est donc une vision de l’accompagnement qui intègre, dans une logique cohérente et progressive, des outils et une philosophie au sein d’une psychothérapie relationnelle. Dans cette optique, notre approche de la thérapie existentielle se veut être une synthèse intégrée des thérapies centrées sur le sens (Frankl) avec les thérapies existentielles-phénoménologiques britanniques (Laing, Deurzen, Spinelli) et les thérapies existentielles-humanistes américaines (May, Yalom, Bugental).

Nous avons la conviction que les individus n’ont pas à être déterminés « pour toujours » par leur histoire de vie ou par leurs fonctionnements dits « inconscients » et qu’ils peuvent réfléchir et enfin choisir en « pleine conscience » le sens qu’ils donnent à leur vie.

Dans l’Approche PEARL de la thérapie existentielle, il ne s’agit pas de chercher à changer les personnes ni à faciliter la levée de refoulements comme cela se pratique dans d’autres types d’accompagnements, mais à permettre à la personne une plus grande conscience de la nature libre – bien que limitée – de son existence. Il y a donc une valorisation générale de l’effort que consacre une personne à être « consciemment-consciente » d’elle-même et des influences qui s’exercent sur elle. Ainsi, une approche existentielle de la thérapie ne postule pas nécessairement que les personnes doivent changer ni même qu’elles en aient le besoin ou l’envie.

Vivre en existentialiste c’est sans doute cela : assumer la liberté de choisir la manière de se-créer à chaque instant. C’est une quête d’authenticité. Étymologiquement, authenticité provient du latin « authenticus » qui provient lui-même du grec ancien « authentikós » et qui signifie : qui se détermine par sa propre autorité, qui a pour origine soi-même.

La perspective existentielle que nous adoptons propose de ré-évaluer les problèmes personnels à la lumière de la sagesse humaine, raison pour laquelle elle s’appuie sur la philosophie plus que sur la psychologie. Elle prête autant attention aux dimensions sociales, politiques, culturelles et philosophiques de l’existence qu’à ses aspects intra-personnels ou interpersonnels. Son crédo est qu’au lieu de fuir, de nous protéger contre ce qui nous est donné d’expérimenter à travers notre existence (notre condition humaine, nos déterminismes, les coups du sort, les souffrances…) nous pouvons nous y confronter avec passion, et nous forger un sens par l’authentification et l’actualisation de ce qui a de la valeur à nos yeux.

Que se soit en philosophie ou en thérapie, l’objectif d’une approche existentielle est qu’une personne puisse expérimenter sa vie comme étant réelle et actuelle, libre bien que limitée, passionnante bien qu’incertaine, possiblement sensée bien que finie. Notre approche existentielle de la thérapie se propose donc d’aborder l’existence humaine en tenant compte de sa dimension tragique : survivre et fleurir en dépit de la souffrance et de la mortalité. En cela, elle est intrinsèquement positive, puisqu’elle met l’accent sur le courage et la responsabilité nécessaires lorsqu’il s’agit de se confronter à l’angoisse existentielle pour vivre une vie authentique, c’est à dire une création de chaque instant. Elle considère que le bonheur surgit comme une conséquence, comme un effet secondaire de la dignité qu’il y a à assumer son fardeau quotidien, à donner du sens à son existence.

En Thérapie existentielle, comme en philosophie existentielle, on se focalisera par conséquent d’abord et avant tout sur l’existence en tant qu’expérience vécue par une personne qui donne du sens. Cela signifie donc qu’on cherche à éclairer la manière dont elle donne du sens et de la valeur à sa vie et que l’on ne cherche pas à l’expliquer ou à la guérir en utilisant une théorie pré-établie à propos du fonctionnement du psychisme humain ni à interpréter un éventuel vécu « inconscient ».

S’inscrire dans une approche existentielle consiste donc en tout premier lieu à souscrire à une certaine éthique : celle de considérer les êtres humains d’abord et avant tout comme des êtres humains et non comme des machines ou des objets d’études. Au lieu de nous focaliser sur les problèmes et de catégoriser les phénomènes en positif/négatifs, normaux/pathologiques, fonctionnels/dysfonctionnels, nous pouvons nous efforcer d’aider la personne à décrire avec le plus de détails possible « comment c’est » et « ce que cela lui fait » que d’être elle. Le thérapeute va participer à la compréhension du monde de son interlocuteur, non pas en essayant d’interpréter ce qu’il dit ou en tentant de le changer, mais en essayant de le rencontrer.

La thérapie existentielle dans l’Approche PEARL est basée sur la conviction que chacun est le co-créateur de sa propre vie et possède la liberté de choisir comment répondre à chaque moment de son existence.

Dans l’Approche PEARL, le thérapeute cherche à comprendre et à se rapprocher de comment la personne qui vient le consulter est en train de vivre sa vie. Cette approche de thérapie existentielle s’intéresse au sens des difficultés rencontrées par les personnes plutôt qu’à chercher l’éradication des symptômes ou des problèmes psychologiques.

La thérapie existentielle telle que nous la concevons accorde une importance primordiale à la nature de la relation thérapeutique et à sa qualité, ici et maintenant, ainsi qu’à une exploration des relations entre la personnes et son monde contextuel vécu au-delà de l’espace de consultation.

Notre conception de la thérapie s’exprime donc par les notions de respect de la personne, de responsabilité, de liberté, d’authenticité et d‘alliance thérapeutique : c’est-à-dire, une relation de personne à personne et non de « thérapeute à patient ».

aventure-thérapie-existentielle

Dans son orientation théorique et son approche pratique, la thérapie existentielle souligne et honore la nature perpétuellement émergente, changeante et paradoxale de l’expérience humaine, et apporte une curiosité et un intérêt indéfectible à ce que signifie vraiment être humain. En fin de compte, on peut dire que la thérapie existentielle nous confronte à certaines des questions les plus fondamentales et les plus pérennes concernant l’existence humaine:

« Qui suis-je ? » « Quel est mon but dans la vie ? », « Suis-je libre ou déterminé ? » « Comment gérer ma propre mortalité ? », « Mon existence a-t-elle un sens ou une signification ? », « Comment devrais-je vivre ma vie? ».

En résumé, disons que l’Approche PEARL encourage les personnes à réfléchir sur leur vie, à lui donner du sens, à lui imprimer une direction, tout en laissant de la place aux paradoxes et à l’acceptation de ce qui est inévitable.

Ses présupposés fondamentaux sont :
Nous ne pouvons pas vivre pleinement et de manière significative sans reconnaitre notre peur de la finitude et notre vulnérabilité ;
• Nous ne pouvons pas développer notre résilience sans faire face aux difficultés et aux traumatismes ;
• Et nous ne pouvons pas conscientiser notre bonheur sans faire preuve de gratitude envers notre situation particulière dans un monde empli de souffrance.

En somme, il s’agit d’apprendre à faire face aux problèmes inévitables, aux difficultés, aux contrariétés, aux déceptions et aux crises de l’existence, et le tout… en confiance. En somme, il s’agit pour chacun de trouver ses propres raisons de vivre, de formuler son propre « oui » intérieur à la vie, et de s’engager avec courage dans l’existence en dépit de l’incertitude qui l’accompagne à chaque instant.

Le but de l’Approche PEARL est d’aider chaque personne qui le souhaite à trouver un rapport à la vie qui lui permette de s’y engager de tout coeur, et ce, malgré les exigences, les défis et les frustrations de la vie contemporaine, autrement dit, malgré les difficultés… existentielles.

L’Approche PEARL est une formation en psychothérapie certes, mais elle est avant tout une démarche existentielle, une posture humaniste, une vision de la personne dont l’objectif est de permettre à chacun d’exploiter au mieux ses ressources personnelles afin d’offrir la possibilité d’en faire bénéficier les autres.

L’Approche Pearl insiste sur la congruence et le travail sur soi. Il est à noter qu’en particulier dans les débuts, la quête du savoir contribue souvent à renforcer des résistances au changement personnel, le piège étant d’entreprendre de « changer autrui », au lieu de s’ouvrir soi-même au changement. C’est pourquoi nous mettons tant l’accent, dès les premiers modules de formation, sur le travail personnel du futur accompagnant. Suivre une thérapie individuelle en dehors du cadre de la formation est obligatoire si vous désirez obtenir la certification.

Au delà de l’exercice d’un métier, il s’agit avant tout de développer une posture, d’acquérir une philosophie et une pratique visant à accueillir, à prendre en compte la personne dans sa globalité (son histoire, sa personnalité, son contexte et ses envies) pour l’accompagner vers son épanouissement.